Musique en ligne

PAUL MISRAKI

Compositeur

Pays : France


Paul Misraki (de son vrai nom Paul Misrachi), né le 28 janvier 1908 à Constantinople dans une famille juive séfarade et mort le 29 octobre 1998 à Paris, est un compositeur et auteur français. Sociétaire de la SACEM pendant plus de 60 ans, il a reçu l'insigne de l'Ordre de Chevalier des Arts et Lettres, ainsi que deux fois le Grand Prix de la Chanson de la SACEM, en 1964 et 1982.

Son père travaillait dans une compagnie d'assurances, et il passe une partie de sa petite enfance à Bucarest, puis arrive en France en 1915.

Collégien au lycée Janson-de-Sailly, puis stagiaire dans un magasin de pianos sur les Champs-Elysées, il écrit des pièces musicales variées et prend des leçons particulières d'harmonie et de contrepoint auprès de Charles Koechlin..

Il intègre dès 1929 la troupe de Ray Ventura, Ray Ventura et ses Collégiens, comme compositeur-arrangeur-pianiste. Parmi ses premières chansons, après l'opérette Fantastique, vint l'inoubliable Tout va très bien madame la marquise (1935), inspiré d'un sketch de Bach et Laverne, bientôt suivi par d’autres succès parmi lesquels "Ça vaut mieux que d’attraper la scarlatine" (1936), "Sur deux notes" (1937), "Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux" (1938), jusqu'à "Les volets clos (1972, chantée par Nicoletta).

Pendant la Seconde Guerre mondiale, son origine juive le contraint à s'exiler en zone libre, puis en Amérique du Sud et du Nord, avec ,l'aide Ray Ventura lui-même. Cette période fut faste et riche de compositions en espagnol ou inspirées du folklore local.

Il a écrit des opérettes, dont Le chevalier Bayard ou Normandie, et 185 musiques de films, notamment pour Henri Decoin, Roger Vadim (Et Dieu... créa la femme - 1956) et Jean-Luc Godard (Alphaville - 1965).

Son parcours ...

Paul Misraki (de son vrai nom Paul Misrachi), né le 28 janvier 1908 à Constantinople dans une famille juive séfarade et mort le 29 octobre 1998 à Paris, est un compositeur et auteur français. Sociétaire de la SACEM pendant plus de 60 ans, il a reçu l'insigne de l'Ordre de Chevalier des Arts et Lettres, ainsi que deux fois le Grand Prix de la Chanson de la SACEM, en 1964 et 1982.

Son père travaillait dans une compagnie d'assurances, et il passe une partie de sa petite enfance à Bucarest, puis arrive en France en 1915.

Collégien au lycée Janson-de-Sailly, puis stagiaire dans un magasin de pianos sur les Champs-Elysées, il écrit des pièces musicales variées et prend des leçons particulières d'harmonie et de contrepoint auprès de Charles Koechlin..

Il intègre dès 1929 la troupe de Ray Ventura, Ray Ventura et ses Collégiens, comme compositeur-arrangeur-pianiste. Parmi ses premières chansons, après l'opérette Fantastique, vint l'inoubliable Tout va très bien madame la marquise (1935), inspiré d'un sketch de Bach et Laverne, bientôt suivi par d’autres succès parmi lesquels "Ça vaut mieux que d’attraper la scarlatine" (1936), "Sur deux notes" (1937), "Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux" (1938), jusqu'à "Les volets clos (1972, chantée par Nicoletta).

Pendant la Seconde Guerre mondiale, son origine juive le contraint à s'exiler en zone libre, puis en Amérique du Sud et du Nord, avec ,l'aide Ray Ventura lui-même. Cette période fut faste et riche de compositions en espagnol ou inspirées du folklore local.

Il a écrit des opérettes, dont Le chevalier Bayard ou Normandie, et 185 musiques de films, notamment pour Henri Decoin, Roger Vadim (Et Dieu... créa la femme - 1956) et Jean-Luc Godard (Alphaville - 1965).

Son parcours personnel et sa recherche de spiritualité l'ont conduit à écrire de nombreux ouvrages tant sur les phénomènes paranormaux, les extra-terrestres, l'approfondissement de son catholicisme auquel il s'est converti en 1933.

Ses collaborations furent nombreuses (Jean Renoir, Christian-Jacque, Henri Decoin, Marcel L'Herbier, Jean Boyer, Henri-Georges Clouzot, Jean Delannoy, Yves Allégret, Bernard Borderie, Jacques Becker, Orson Welles, Robert Hossein, Luis Buñuel, Roger Vadim, Jack Pinoteau, Claude Chabrol, Jean-Luc Godard, Jean-Claude Brialy, Patrice Leconte et bien d'autres).

Paul MISRAKI

Produits disponibles : 29