Musique en ligne

DEMIS ROUSSOS

Interprète

Pays : Grèce

Naissance : 15 juin 1946 - Alexandrie, GRE


Artemios Ventouris Roussos voit le jour le 15 juin 1946, au coeur de la ville d'Alexandrie, ville lanterne d'une importante civilisation européenne en Egypte.

Il est le premier fils, de parents Grecs émigrés, Olga et Georges. Trois ans plus tard, son frère Costandinos vient au monde.

Durant son enfance, Artemios fût fortement marqué par diverses cultures musicales, cohabitant ensemble en Egypte. Le son de la musique orientale entra dans sa vie à ce stade de son enfance et eu tout au long de sa carrière, une forte influence. À l'âge de dix ans, Artemios s'intéressa de près au jazz et appris à jouer de la trompette. Durant les cinq années qui suivirent, il entra comme soliste à l'église byzantine Orthodoxe d'Alexandrie et participa à la chorale. Mais lorsqu'il atteint l'âge de quinze ans, sa vie changea à jamais. Durant la crise du canal de Suez, Artemios et sa famille émigrèrent sur leur terre, la Grèce. Comme beaucoup d'Européens d'Alexandrie, la famille Roussos subit un changement social radical.

Artemios dû alors travailler dur pour aider sa famille. Durant la journée, il poursuivit sa scolarité et se fit engager le soir, dans divers club de la ville, comme trompettiste ou encore comme bassiste. Deux ans plus tard, le jeune musicien créait en tant que trompettiste, son premier groupe : "The Idols".

Mais un soir, un événement inattendu changeait le cours de sa destinée. Le chanteur fatigué demanda à Artemios de le remplacer pour quelques chansons et lorsque ce dernier monta sur scène et commença à chanter ce soir-là, le public fût conquis. Dès lors, Artemios interprétait chaque soir des succès tel que "The House Of The Rising Sun" et "When a Man Loves a Woman", acclamé par une audience en éveil.

En Grèce, Artem ...

Artemios Ventouris Roussos voit le jour le 15 juin 1946, au coeur de la ville d'Alexandrie, ville lanterne d'une importante civilisation européenne en Egypte.

Il est le premier fils, de parents Grecs émigrés, Olga et Georges. Trois ans plus tard, son frère Costandinos vient au monde.

Durant son enfance, Artemios fût fortement marqué par diverses cultures musicales, cohabitant ensemble en Egypte. Le son de la musique orientale entra dans sa vie à ce stade de son enfance et eu tout au long de sa carrière, une forte influence. À l'âge de dix ans, Artemios s'intéressa de près au jazz et appris à jouer de la trompette. Durant les cinq années qui suivirent, il entra comme soliste à l'église byzantine Orthodoxe d'Alexandrie et participa à la chorale. Mais lorsqu'il atteint l'âge de quinze ans, sa vie changea à jamais. Durant la crise du canal de Suez, Artemios et sa famille émigrèrent sur leur terre, la Grèce. Comme beaucoup d'Européens d'Alexandrie, la famille Roussos subit un changement social radical.

Artemios dû alors travailler dur pour aider sa famille. Durant la journée, il poursuivit sa scolarité et se fit engager le soir, dans divers club de la ville, comme trompettiste ou encore comme bassiste. Deux ans plus tard, le jeune musicien créait en tant que trompettiste, son premier groupe : "The Idols".

Mais un soir, un événement inattendu changeait le cours de sa destinée. Le chanteur fatigué demanda à Artemios de le remplacer pour quelques chansons et lorsque ce dernier monta sur scène et commença à chanter ce soir-là, le public fût conquis. Dès lors, Artemios interprétait chaque soir des succès tel que "The House Of The Rising Sun" et "When a Man Loves a Woman", acclamé par une audience en éveil.

En Grèce, Artemios commençait à se faire une réputation de qualité, lorsqu'il rencontra l'homme, qui plus tard, deviendrait l'auteur de quelque un de ses plus grands succès : Lakis Vlavianos. C'est alors que les deux amis décidèrent de monter un nouveau groupe : the "We Five". Artemios en devint cette fois, le chanteur officiel.

En 1968, Artemios croisait le chemin de deux musiciens renommés sur la ville. Vangelis Papatanassiou et Loukas Sidéras. Leur rencontre artistique s'apprêtait alors à devenir, un des évènement musical, le plus important de l'histoire de la musique : "Les Aphrodite's Child". Artemios (dont le prénom était maintenant raccourci en Demis) était le chanteur et le bassiste, Vangelis, le compositeur et le pianiste et Loukas le batteur.

Afin de donner de meilleures chances à leur plan de carrière, le groupe décidait de se rendre en Angleterre, en passant par la France.

En Mai 68, alors que Paris croulait sous les pavés de la révolution, les "Aphrodite's Child" arrivaient en ville et s'y trouvaient bloqués, dans l'impossibilité d'entrer en Angleterre sans permis de travail. Ils décidèrent alors de tenter leur chance sur place et démarrèrent une série de concerts dans quelques night-clubs branchés de la capitale. Un soir, un jeune producteur entendit un titre de la maquette que le groupe transportait en permanence sur eux, et leur proposa sur-le-champ, un contrat. Le premier titre enregistré fût une musique dérivée des "Canons" de Pachebel puis devint : "Rain and Tears".

Le premier album des "Aphrodite's Child" se vendit à plus d'un million d'exemplaires, en France seulement.

A ce stade, alors que Demis rencontrait celle qui allait devenir sa première femme, "Rain and Tears" était au top des ventes sur toute l'Europe et top des 20 premiers singles en Angleterre. Deux ans plus tard, durant le succès de "Spring, Summer, Winter and Fall", leur fille Emily voyait le jour à Paris.

Durant trois ans, le groupe connu d'immenses succès musicaux, puis décidait suite à leur dernier album légendaire "666", pour diverses raisons, de se séparer.

Il fût alors extrêmement important pour Demis, de prendre concernant sa carrière, les justes décisions. Sa maison de disque lui proposa d'enregistrer son premier single solo : "We Shall Dance", suivi d'un premier album " On the Greek Side Of My Mind".

Immédiatement, l'album et le single se retrouvèrent placés en tête des tops five des hits parades nationaux d'Europe, parcourant l'Espagne, la France, la Hollande, l'Allemagne et la Scandinavie. Ainsi, en 1971, Demis Roussos était né.

Quelques mois plus tard, Demis retrouva son vieil ami Lakis Vlavianos. Lakis qui se vît traverser une période d'inspiration intense, écrivit pour Demis des titres devenus des numéros un des ventes de par le monde tel que : "Forever and Ever", My Friend the Wind", "Velvet Morning" etc etc...Alors que son fils, Cyril, voyait le jour en 1975, Demis quitta la France et fît le tour du globe avec sa seconde femme durant les huit années qui suivirent.

Au Brésil, il remplit un stade de 150 000 personnes. Un record toujours inégalé à ce jour dans ce stade, à une exception près : Franck Sinatra.

Demis a vendu à ce jour assez d'albums pour voir placer son nom dans le Guinness Book of Records, comme une des personnalités les plus importantes du show business dans les années 70 et 80.

Il a reçu plus de cent disques d'or, platine et albums et cassettes de diamants.

Son unique style vestimentaire a souvent été considéré comme excentrique. Demis disait suivre son instinct, ayant la conviction que sa musique devait être en alchimie avec un look se mariant entre la gloire de l'empire byzantin et l'orient.

En 1978, Demis se retira pour un temps, tentant de faire le point sur sa vie personnelle et sa carrière. Il emmena sa famille dans un coin du monde où il n'était qu'un homme parmi d'autres, Malibu Beach, California.

Là, Demis perdit 60 kg et visita des parties du monde jusqu'alors inconnues.

À ce moment de son existence, il traversa une phase de sa vie où les faiblesses de l'humanité, ses vanités et ses peurs commençaient à occuper son esprit.

Il rentra alors en Europe et vécut entre Londres et Athènes, une vie plus calme, seul avec son fils Cyril.

Le 14 Juin 1985, Demis se trouva parmi les victimes d'un des détournement d'avion les plus violent de l'histoire : La TWA Athènes - Rome. Il passa deux jours dans cet avion à prier, reçu un coup violent au crâne, puis fût retenu prisonnier à Beyrouth durant trois jours soutenu par sa troisième épouse. Le couple fut ensuite rapatrié chez eux, en Grèce.

Demis trouvera à la sortie de cette épreuve, ayant de si près échappé à la mort, une toute autre signification à son existence et compris pour la première fois vraiment l'importance des nations vivant en paix. Il donna dès lors à sa vie, un sens plus spirituel.

Il prit conscience de la nécessité de la contribution de chacun à un monde meilleur et décida de reprendre la scène et d'apporter autant d'amour que possible via la passion de sa vie, la musique. Il enregistra alors vingt chansons et compila un album appelé "The Story of Demis Roussos". Avec cet album, Demis reprit son tour du monde, heureux de retrouver un public nostalgique, a qui il se rendit compte, il avait profondément manqué.

En 1986, Demis fit une tournée en URSS durant trois semaines et fût invité à rejoindre d'importants scientifiques, écrivains et artistes au forum sur la paix et le désarmement qui se tint au Kremlin à Moscou en février 1987.

Au départ d'une tournée au Chili, Demis demanda à faire une déviation à Rio, afin de passer au "Sommet de la Terre" pour entrer en contact avec les scientifiques travaillant sur les problèmes d'environnement, problématique dont il se sent profondément concerné.

L'album de Noël de Demis fut enregistré en 1987 et est encore à ce jour, considéré comme un des classiques de Noël les plus vendus dans le monde. Dans les années 1990, Demis connu à nouveau, un franc succès médiatique, faisant une tournée aux coeurs des églises et cathédrales françaises.

Toujours au coeur des années 90, il se vît remettre de nombreux disques d'or, avec des titres tels que : "Quand Je T'aime", "On Ecrit Sur Les Murs", "Voice and Vision" et "Immortel".

En 2004, Demis s'ouvre à une vie plus tranquille chez lui, en Grèce, face à la mer. Après avoir connu, la gloire d'un des chanteurs les plus talentueux de son siècle, Demis se sent toujours aussi ouvert à d'autres aventures, conscient d'être béni des dieux et des sirènes de la musique.

Demis ROUSSOS

Produits disponibles : 1