Musique en ligne

GéRARD LENORMAN

Interprète

Pays : France

Naissance : 9 février 1945 - Bénouville, FRA


Gérard est né à Bénouville en Normandie, un 9 février. Mais ce n'est que 18 ans plus tard qu'il commence vraiment d'exister.

Entre temps, Normandie et Auvergne se partagent sa métamorphose. Lui qui a si bien exprimé le monde lumineux de l'enfance, le chante avec une justesse, qui doit d'avantage à ses rêves qu'à la réalité vécue.

Mais il chante, il chante déjà et partout, dans les églises, dans la rue, lors de cérémonies, ou encore dans le secret de son lit, pour un public virtuel mais déjà si présent.

Aussi lorsque la claire et nette affirmation: "quand je serai grand, je serai chanteur !", est accueillie avec ironie, seule, sa grand-mère normande ne le démentira pas. Sans doute sait-elle, que la volonté à cet âge se nourrit de rêves.

A 12 ans, il lui donnera raison, en écrivant sa première chanson qui deviendra quelques années plus tard son premier disque : "Le vagabond".

En 1968, il rencontre Brigitte BARDOT : Valse-tendresse, valse-amitié, il lui écrira deux chansons : "La fille de paille" et "Je voudrais perdre la mémoire".

A partir de 1970, les choses vont aller très vite : Il reprend le premier rôle de la comédie musicale HAIR à la Porte St. MARTIN et y triomphe jusqu'en Avril 71, date à laquelle sera enregistré "Il", son premier tube : un succès énorme...

...Dès lors tout s'accélère !

Il sort : "De toi", une chanson qui s'accroche en tête des Hits-parades. La suite, tout le monde s'en souvient : "Les matins d'hiver", "Quelque chose et moi", "Si tu ne me laisses pas tomber", "Les jours heureux", "Le petit prince", "La fête des fleurs", "La ballade des gens heureux", "Michèle", "Le gentil petit dauphin triste", "Voici les clefs", "Un ami", "L'enfant des cathédrales", sont autant de succès.

 ...

Gérard est né à Bénouville en Normandie, un 9 février. Mais ce n'est que 18 ans plus tard qu'il commence vraiment d'exister.

Entre temps, Normandie et Auvergne se partagent sa métamorphose. Lui qui a si bien exprimé le monde lumineux de l'enfance, le chante avec une justesse, qui doit d'avantage à ses rêves qu'à la réalité vécue.

Mais il chante, il chante déjà et partout, dans les églises, dans la rue, lors de cérémonies, ou encore dans le secret de son lit, pour un public virtuel mais déjà si présent.

Aussi lorsque la claire et nette affirmation: "quand je serai grand, je serai chanteur !", est accueillie avec ironie, seule, sa grand-mère normande ne le démentira pas. Sans doute sait-elle, que la volonté à cet âge se nourrit de rêves.

A 12 ans, il lui donnera raison, en écrivant sa première chanson qui deviendra quelques années plus tard son premier disque : "Le vagabond".

En 1968, il rencontre Brigitte BARDOT : Valse-tendresse, valse-amitié, il lui écrira deux chansons : "La fille de paille" et "Je voudrais perdre la mémoire".

A partir de 1970, les choses vont aller très vite : Il reprend le premier rôle de la comédie musicale HAIR à la Porte St. MARTIN et y triomphe jusqu'en Avril 71, date à laquelle sera enregistré "Il", son premier tube : un succès énorme...

...Dès lors tout s'accélère !

Il sort : "De toi", une chanson qui s'accroche en tête des Hits-parades. La suite, tout le monde s'en souvient : "Les matins d'hiver", "Quelque chose et moi", "Si tu ne me laisses pas tomber", "Les jours heureux", "Le petit prince", "La fête des fleurs", "La ballade des gens heureux", "Michèle", "Le gentil petit dauphin triste", "Voici les clefs", "Un ami", "L'enfant des cathédrales", sont autant de succès.

Son album "NOSTALGIES" sera deux fois disque d'or et, sa chanson "La ballade des gens heureux", vient en tête de tous les sondages concernant les plus belles chansons françaises.

Les succès se suivent d'années en années, avec des titres comme : "Boulevard de l'océan", "Y'a plus de printemps", "Si j'était Président", "La petite valse", "La clairière de l'enfance", "Warum mein vater".

Gérard LENORMAN brille dans la constellation des stars de la chanson française. Son public s'internationalise, après l'Europe, l'Amérique du Sud, le Canada, le Japon. Beaucoup de ses chansons seront enregistrées en anglais, allemand, espagnol et italien.

Janvier 1983, il triomphe au Palais des Congrés à Paris.

Début 1984, il est de nouveau à l'affiche de cette grande salle parisienne. Nouvelle occasion de présenter au public : "Le soleil des tropiques" avec "Le blues des Pays de l'Ouest", "On a volé la rose", "Douchka", "Pierrot chanteur", "Tu t'rappelles plus de rien" etc. Il a beaucoup travaillé. Aussi ces chansons fortes et prenantes, jettent un éclairage nouveau sur le talent si divers de cet auteur, constant dans le succès.

1985 : Fière et Nippone.

1986 : "Jean-Sébastien", qui prélude à la sortie de l'album : "HEUREUX QUI COMMUNIQUE", avec : "La saison des pluies", "Why", "Le maître des étoiles", "Le vieux chanteur blanc", Vide ton verre" etc...

Galas et tournées se succèdent sans relâche, toujours avec la même passion car, c'est sur scène qu'il révèle toute sa dimension.

Ces dernières années ont été pour lui, recherche et recueillement, questionnement incessant, volonté de rester vrai.

Novembre 1990 : Un single : "Montfort l'Amaury" et "Sweet baby Lou" plébicités par les médias et le public... Télés et radios se suivent et l'on constate que celui que l'on avait surnommé "LE PETIT PRINCE DE LA CHANSON" est resté fidèle à l'authentique : Langage sensible et direct, mélodies porteuses, voix affirmée, nous confirment qu'il appartient toujours, intact et nouveau à la chanson française.

Février 1992 : Un double album. Compilation de 27 succès qui de "Il" à "Moi vivant", son nouveau single, annonce la sortie du prochain album.

1993 : Sortie de l'album "IL Y A". 20 ans déjà, et l'artiste nous séduit toujours davantage. Dans la respiration de la campagne pour laquelle il a un attachement viscéral, il puise sans cesse pour l'offrir, tout ce qui permet à l'Homme, quels que soient les défis, les épreuves, les joies, de rester vrai, doux et fort tout ensemble. Curiosité toujours en éveil, Gérard LENORMAN nous entraîne au Brésil, avec "Maria de Belem", puis avec ses "Histoires d'amour", via les "Nineties" et une ode à "Clémence", jusqu'à "Montfort l'Amaury". Exercice de virtuose, qui avec élégance, détient et tourne la clef des chants.

1995 : Sortie d'une compilation intitulée "VOS PLUS BELLES CHANSONS" avec certain titres ré-enregistrés. Retour sur scène en France et au Canada où il se place au n°1 du Hit-parade ! Disque d'or ! Une tournée exceptionnelle pleine d'émotion.

Février 1998 : Compilation Sony Music "LE MONDE DE GÉRARD LENORMAN". 51 titres originaux dont des versions étrangères...

Novembre 1998 : OLYMPIA...

Octobre 2000 : nouvel album "LA RAISON DE L'AUTRE"

Mars 2001 : OLYMPIA...

2002 : Tournée en France et au Québec.

De 2003 à 2007 : Tournées en France et au Québec. Sorties DVD et CD live (Lenorman en concert)

2007 : belle tournée d'été, et prévue fin d'année, sortie d'une compilation incluant deux nouveaux titres, signés Barbelivien, le complice de toujours et un livre autobiographique chez Calman-Levy.

Gérard LENORMAN

Produits disponibles : 1