Musique en ligne

GILBERT BECAUD

Auteur, Compositeur, Interprète

Pays : France

Naissance : 29 octobre 1927 - Toulon, France

Décés : 18 décembre 2001 - Paris, France

Lien : www.becaud.com


Fils de Louis Becaud, dont il souhaitera porter le nom, le petit François Gilbert passera son enfance entre école et musique. La famille s'installe à Nice dans le quartier des Musiciens, ou le jeune Gilbert fait ses gammes sur le piano familial. Il entre au Conservatoire et se produit sur quelques scènes tout en continuant ses cours. Pianiste émérite, il quittera le Conservatoire de Nice avec un Prix de Composition.

Ses premières compositions prennent forme lorsque son père décide de monter à Paris,ou il continue d'étudier le piano, mais il faut s'en aller, la guerre arrive. Ce sera le séjour en Savoie aux côtés de son frère, et le retour vers un nouvel appartement à la libération. Sa mère qui n'a cessé de le soutenir lui apporte réconfort entre les études musicales qui lui permettent de se perfectionner, la composition avec Jean Doyen, et les engagements chaque nuit dans les cabarets.

Un de ses amis réalisateur vient de terminer "Banlieue" et lui demande d'écrire la musique pour son film, il signera ce score du nom de Gilbert Becaud. Il enchaine avec passion la composition pour des courts-métrages et des films.

Accompagnateur de Marie Bizet, il débute sur scène au Palace, presque par accident mais c'est une revelation pour le public. Marie lui présente Pierre Leroyer qui fait carrière dansl'administration, et se produit en duo avec son beau-frère Frank Gerald. Ils ecrivent pour elle, leur première chanson, "Le Grand Sympathique", Gilbert dévoile ensuite ses chansons et alterne composition et scène.

Jacques Pills lui fait rencontrer Edith Piaf . Ils écrivent ensemble, "Je t'ai dans la peau", qui sera également enregistrée par les Everly Brothers, Frank Sinatra et Sonny and Cher, sous le titre "Let It Me Be". Ce titre est de ...

Fils de Louis Becaud, dont il souhaitera porter le nom, le petit François Gilbert passera son enfance entre école et musique. La famille s'installe à Nice dans le quartier des Musiciens, ou le jeune Gilbert fait ses gammes sur le piano familial. Il entre au Conservatoire et se produit sur quelques scènes tout en continuant ses cours. Pianiste émérite, il quittera le Conservatoire de Nice avec un Prix de Composition.

Ses premières compositions prennent forme lorsque son père décide de monter à Paris,ou il continue d'étudier le piano, mais il faut s'en aller, la guerre arrive. Ce sera le séjour en Savoie aux côtés de son frère, et le retour vers un nouvel appartement à la libération. Sa mère qui n'a cessé de le soutenir lui apporte réconfort entre les études musicales qui lui permettent de se perfectionner, la composition avec Jean Doyen, et les engagements chaque nuit dans les cabarets.

Un de ses amis réalisateur vient de terminer "Banlieue" et lui demande d'écrire la musique pour son film, il signera ce score du nom de Gilbert Becaud. Il enchaine avec passion la composition pour des courts-métrages et des films.

Accompagnateur de Marie Bizet, il débute sur scène au Palace, presque par accident mais c'est une revelation pour le public. Marie lui présente Pierre Leroyer qui fait carrière dansl'administration, et se produit en duo avec son beau-frère Frank Gerald. Ils ecrivent pour elle, leur première chanson, "Le Grand Sympathique", Gilbert dévoile ensuite ses chansons et alterne composition et scène.

Jacques Pills lui fait rencontrer Edith Piaf . Ils écrivent ensemble, "Je t'ai dans la peau", qui sera également enregistrée par les Everly Brothers, Frank Sinatra et Sonny and Cher, sous le titre "Let It Me Be". Ce titre est devenu un standard International.

En 1952, Jacques Pills épouse Edith Piaf à New York, et Gilbert Bécaud devient son régisseur, Il compose les musiques, Pills les enregistre. La meme année Edith lui écrit les paroles de "Et ça gueule ça Madame", pour le film "Boum sur Paris".

Malgré certaines tensions avec Edith Piaf, la "Mome" lui fait rencontrer Louis Amade, le sous-préfet parolier, qui se révèlera l' un des grands complices du succès de Gilbert Bécaud. La première chanson sera, "Accroche-toi à ton étoile".Le public identifie la fameuse cravate à pois, mais surtout cette énergie de celui que l'on nommera,"Monsieur 100 000 volts". Tout le mondese souvient de cet Olympia mémorable ou les fans cassent les fauteuils pour exprimer tout leur enthousiasme. Louis Amade présente le jeune artiste à son ami et responsable de la firme Pathé marconi, Georges Lourier qui lui signera son premier contrat d'artiste, après avoir écouté "Les Croix".

Le premier succès grand public avec Pierre Delanoé se fera avec l'enregistrement de Lucienne Boyer qui créera "Mes mains" . D'autres suivront, "Quand tu danses" de Pierre Delanoë, et Frank Gérald,"Je t'appartiens", "Les Marchés de Provence", avec Pierre Delanoé, "Le Jour où la pluie viendra"avec Delanoë, "Viens","Méqué méqué" avec Charles Aznavour, "Alors raconte" avec Jean Broussolle, "Il fait des bonds", avec Louis Amade, "Viens danser" avec Amade et Delanoë, "Pilou Pilou hé" avec des paroles de Louis Amade."C'était moi", avec Maurice Vidalin, "Et maintenant" avec Pierre Delanoë, qui sera reprise par plus de 150 artistes dans le monde sous le titre Anglais de "What Now My Love", dont, Sarah Vaughan, Shirley Bassey, Barbra Streisand, "Quand Jules est au violon", "Les Tantes Jeanne" de Maurice Vidalin, "Tu le regretteras", écrit par Pierre Delanoë en l'honneur du général de Gaulle, "Quand il est mort le poète" à la mémoire de Cocteau, par Louis Amade, "Le P'tit Oiseau de toutes les couleurs", avec Vidalin), "L'important, c'est la rose", avec Louis Amade, "Le Bain de minuit", avec Vidalin.

Le compositeur est comblé, l'artiste peut alors s'affirmer , Bécaud triomphe à Londres et à Moscou,à New york et à Paris à l'Olympia, auquel il restera fidèle. Son tempérament latin, et cette énergie nouvelle reflète la jeunesse, qui se retrouve dans ces mots et ces musiques qui la fait rever. Dans son costume bleu et la main collée à l'oreille à la façon chanteurs polyphonistes, il galvanise tous les public.

Mais l'artiste à d'autres ambitions, il crée un opéra à l'italienne en deux actes, "l'Opéra d'Aran", qui souligne les qualités du compositeur qui allie une dramaturgie populaire au retour du lyrisme, et du belcanto.

Gilbert Becaud collabore dans les années 70 avec d'autres auteurs, Frank Thomas, Pierre Grosz, Claude Lemesle, mais le public s'est dispersé sans apprécier la qualité des oeuvres. Les nouvelles techniques télévisuelles et la mode du play-back ont faussé la relation avec les artistes de scène.

La seconde comédie musicale de Gilbert Becaud, " Madame Rosa" est montée à Broadway. L'adaptation du roman d'Ajar-Gary "La Vie devant soi " ne sera jamais jouée en France Gilbert Bécaud n'à pas cessé d'enregistrer. On retrouve cette voix grave, si particulière avec une certaine nostalgie.Il enregistre aux Etats-Unis, un nouvel album,"Une vie comme un roman", réalisé avec le producteur Mick Lanaro, qui réalisé les enregistrements de Patrick Bruel.

"La poésie des chansons de Gilbert Bécaud transcende les generations et les modes", dira François Léotard, soulignant la personnalité de l'un de nos meilleurs artistes.

Gilbert Becaud à reçu de très nombreux prix au cours de sa carrière :

- Premier Prix de l'Academie du Disque remis par Vincent Auriol,

- Grand Prix du Disque de l'Académie Charles-Cros,

- Oscar de la Chanson Française,

- Chevalier de la Légion d'honneur 'en 1974,

- La "Dagverdienstkreus" distinction Allemande,

- Nommé Officier de la Légion d'honneur par François Mitterand,

- Médaille d'Or de la Sacem,

- Commandeur de l'Ordre des Arts et des Lettres en 1983, par Jack Lang.

Gilbert BECAUD

Produits disponibles : 35