Musique en ligne

FGL

Pays : France

Lien : www.fglmusic.com





FGL PRODUCTIONS   1981 à 1988 : Creation de la société par trois amis, collectionneurs passionnés dont chacune des initiales forme le nom de la société FGL.   Fondation des labels "Eva (Mouse on the traps)" et "Lolita," suivie de la re-edition de la plupart desheures les plus memorables de l' underground rock Americain et Englais des années 50's et 60'. Ces labels de légendes proposeront, entre-autres, de somptueuses éditions de disques (sur Lolita) de Doctor Feelgood, The Plimsouls, The Inmates et la fameuse collection Sound of Sixties, Other Half, Texas Punk, Sixties Archives (sur Eva). Dans le même temps, le label Axe Killer voit le jour pour proposer d'incroyables productions de hard rock dont la plupart sont aujourd'hui recherchées par les collectionneurs spécialisés.   1988 à 1990 : Sous l'impulsion du plus grand spécialite français du rock de Detroit, des Stooges et de Iggy Pop (Bernard Cosmic Masanes), c'est la création du label Revenge qui participera amplement au grand retour du parrain du punk (Iggy Pop) et rééditera les documents les plus rares des meilleurs gangs de la "motorcity" comme MC5, Flamin'Groovies, The Stooges, New Race, Destroy ...

FGL PRODUCTIONS   1981 à 1988 : Creation de la société par trois amis, collectionneurs passionnés dont chacune des initiales forme le nom de la société FGL.   Fondation des labels "Eva (Mouse on the traps)" et "Lolita," suivie de la re-edition de la plupart desheures les plus memorables de l' underground rock Americain et Englais des années 50's et 60'. Ces labels de légendes proposeront, entre-autres, de somptueuses éditions de disques (sur Lolita) de Doctor Feelgood, The Plimsouls, The Inmates et la fameuse collection Sound of Sixties, Other Half, Texas Punk, Sixties Archives (sur Eva). Dans le même temps, le label Axe Killer voit le jour pour proposer d'incroyables productions de hard rock dont la plupart sont aujourd'hui recherchées par les collectionneurs spécialisés.   1988 à 1990 : Sous l'impulsion du plus grand spécialite français du rock de Detroit, des Stooges et de Iggy Pop (Bernard Cosmic Masanes), c'est la création du label Revenge qui participera amplement au grand retour du parrain du punk (Iggy Pop) et rééditera les documents les plus rares des meilleurs gangs de la "motorcity" comme MC5, Flamin'Groovies, The Stooges, New Race, Destroy All Monters. La même année, le label Mantra voit le jour et propose très rapidement un riche catalogue dédié à la musique progressive en éditant les meilleurs enregisrements de Gong, Amon Duul, Dashiell Hedayat, Tim Blake, mais aussi de la musique contemporaine avec Pierre Henry, Art Zoyd puis la réédition des meilleurs titres du catalogue Saravah (Jacques Higelin, Carole Laure, Brigitte Fontaine...) avant de bifurquer au début des années 90 (après avoir obtenu un succès important avec le second concept-album des Rolling Bidochons qui frolera le disque d'or) vers la réédition et la production des meilleurs groupes de rock français comme Cyclope, Les Têtes Raides, Le Cri de la Mouche, Parabellum, etc. Durant cette période, la compagnie aura également réédité les meilleurs enregistrements des catalogues Madrigal, Saravah et Shandar.   1991 à 1995 : Pour la dernière décennie du XXème siècle, FGL inaugure plusieurs nouveaux labels et principalement Play-Time qui se consacre à la musique de films (surtout des grands compositeurs français) et réédite avec succès de nombreuses bandes originales comme celles de Peau d'Ane de Michel Legrand. Très vite, le label s'intéresse également aux musiques de séries T.V et sera le premier à proposer les thèmes génériques des meilleures séries télé françaises et étrangères (après la signature d'un contrat exclusif avec TVT Records). Dans le même temps FGL développe ses catalogues de chansons françaises (rééditant les plus belles pages de notre patrimoine au sein de son label Orphée) et propose plusieurs belles collections de musiques de danses de salons (la collection Dansez) au sein d'un tout nouveau label dédié au genere et intitulé Swingmania.   Dans le même temps la société reprend les droits de nombreux catalogues et devient propriétaire d'un important back catalogue regroupant d'importants artistes de variétés françaises (Lio, Robert Charlebois, Hervé Cristiani, Pierre Vassiliu, Jesse Garon, Catherine Ribeiro, Eric Morena...) et de variété internationale (Jimmy Cliff, The Korgis, etc.) via quelques contrats de représentation exclusifs signés avec des sociétés anglaises et américaines. FGL acquiert également les droits sur l'un des plus prestigieux catalogues de musique classique (la guilde internationale du disque).   Ainsi, FGL deviendra un des grands acteurs indépendants auprès duquel les compileurs de la planère viennent chercher les meilleurs hits pour leur projets de compilations.   1996 à 1998 : Fort du succès de ses labels (Play-Time, Mantra...) notre structure de consacre aussi à d'autres genres musicaux délaissés par les autres compagnies discographiques et relance Axe Killer sur lequel elle concentre ses efforts (avec les prestigieuses rééditions des albums de Scorpions, Whitesnake, Queensryche, Gary Moore, etc...) et les disques de quelques pointures internationales tels Great White, The Angels, etc. Très rapidement, ce label devient l'une des références majeures pour les amateurs de heavy-metal de toute la planète. Dans un style différent, FGL ouvre un nouveau secteur dédié aux éditions de luxes de variétés françaises ou internationales - Anthology's - (proposant tout à tour les plus luxueuses anthologies de Pétula Clark, Adamo, Marilyn Monroe, etc.).   1998 à Aujourd'hui : Avec le label Remedy, dédié au rock et qui remplace dans le coeur des amoureux du genre le label Revenge (que nous avons décidé de mettre en sommeil avec les labels Eva et Lolita), nous proposons de luxueuses éditions d'Iggy Pop, Lords of the New Church et de nouvelles productions comme le fameux disque hommage à Prince qui regroupe quelques grands noms parmi les artistes américains que sont Ice T, Dead Or Alive, Heaven 17...   Au début de l'année 99, nous inaugurons notre propre site internet (dénommé musicentury.com) qui propose la vente en ligne et offre au public de nombreuses possibilités comme l'écoute nouveaux titres, infos, concerts, news... Dans le même temps et fort de son expérience passée, nous développons un catalogue de world music (devenant producteur exclusif pour le monde du fameux orchestre du Bolchoï ou encore des Choeurs de l'Armée Rouge) et mettons en place un label dédié (Kosmos) qui devrait rapidement devenir une marque incontournable en musiques du monde. Ainsi et afin de faciliter la gestion sur le monde de nos catalogues, nous ouvrons même un bureau à Moscou (situé sur la fameuse rue Arbat) et venons de faire de même à New York.   Dans le même temps, notre travail de qualité étant de plus en plus apprécié, nous développons nos échanges et sommes maintenant fortement implantés au Japon et dans le reste de l'Asie.   FGL PRODUCTIONS en quelques adresses : Commençant son activié dans les locaux d'une société amie (rue de Vaugirard), la compagnie occupera tour à tour les bureaux de la rue de l'Amiral Roussin dans le quinzième arrondissement, puis du 80 avenue du Maine et du 10 rue de l'Ouest proche de la tour Montparnasse avant de rejoindre un minuscule réduit rue de la Glacière dans le treizième arrondissement et enfin de nouveaux locaux rue Brancion dans le quinzième puis finalement d'occuper ses bureaux actuels (300 m2) au 25 du boulevard Arago depuis 1994.   2002/Source FGL

www.musiqueenligne.com

Produits disponibles : 113