Musique en ligne

RENé CLAUSIER


Auteur, compositeur, interprète et chef d'orchestre Né à Charenton (Val de Marne) dans les années 30, René CLAUSIER devint artiste à la suite d'une interruption brutale de sa carrière athlétique de lancement de poids lors de son service militaire en Algérie (1949). Amputé de la main gauche dans un accident de la route, ce sympathique gaillard (1m87, 105kg), plein d'humour et d'espoir décida de se métamorphoser, sur scène en PHILYFORM. Dans le Paris de St. Germain des Prés, après avoir crée son premier orchestre avec lequel il interpréta les mélodies de Jean Sablon, sa collaboration artistique avec Claude Lutter, en qualité d'auteur dans le " Boulevard des allongés " marqua le début de sa période blues jazzy.

Séduit par la sensualité de ce tempo, il créa avec le compositeur Jean MERCADIER la chanson "Tout doucement" dont le succès fut international : son interprétation par June Richmond, Bill Coleman, Billy Ekcstine, Quincy Jones, Blossom dearie, Alex Combelle, Delta rhythm boys, les blue stars lui vaut d'être reconnue à ce jour comme un classique du jazz. Pionnier du rock, il enregistra sous le pseudonyme de STANISLAS, la chanson " Debout la d'dans " qui fut l'indicatif de l'ouverture des programmes sur le poste parisien pendant des années.

Défenseur de la Poésie et de l'humour de la chanson française, il présenta le poète Paul Fort à Georges Brarsens dont résulta la célèbre chanson " le petit cheval blanc ". Il écrivit des textes pour de nombreux interprètes et accordéonistes : Bourvil (Mam'zell BIGOUDI), Robert Ripa (Madame la Vie), G. Plana (Ton accordéon), les 4 barbus (dans la marine suisse), les shadows ( SHAZAM), les chats sauvages, les chaussettes noires, Emile Carrara (tous les goss's de tout's les rues), SEG ...

Auteur, compositeur, interprète et chef d'orchestre Né à Charenton (Val de Marne) dans les années 30, René CLAUSIER devint artiste à la suite d'une interruption brutale de sa carrière athlétique de lancement de poids lors de son service militaire en Algérie (1949). Amputé de la main gauche dans un accident de la route, ce sympathique gaillard (1m87, 105kg), plein d'humour et d'espoir décida de se métamorphoser, sur scène en PHILYFORM. Dans le Paris de St. Germain des Prés, après avoir crée son premier orchestre avec lequel il interpréta les mélodies de Jean Sablon, sa collaboration artistique avec Claude Lutter, en qualité d'auteur dans le " Boulevard des allongés " marqua le début de sa période blues jazzy.

Séduit par la sensualité de ce tempo, il créa avec le compositeur Jean MERCADIER la chanson "Tout doucement" dont le succès fut international : son interprétation par June Richmond, Bill Coleman, Billy Ekcstine, Quincy Jones, Blossom dearie, Alex Combelle, Delta rhythm boys, les blue stars lui vaut d'être reconnue à ce jour comme un classique du jazz. Pionnier du rock, il enregistra sous le pseudonyme de STANISLAS, la chanson " Debout la d'dans " qui fut l'indicatif de l'ouverture des programmes sur le poste parisien pendant des années.

Défenseur de la Poésie et de l'humour de la chanson française, il présenta le poète Paul Fort à Georges Brarsens dont résulta la célèbre chanson " le petit cheval blanc ". Il écrivit des textes pour de nombreux interprètes et accordéonistes : Bourvil (Mam'zell BIGOUDI), Robert Ripa (Madame la Vie), G. Plana (Ton accordéon), les 4 barbus (dans la marine suisse), les shadows ( SHAZAM), les chats sauvages, les chaussettes noires, Emile Carrara (tous les goss's de tout's les rues), SEGUREL (bourré de grand-père), MONEDIERE (Jolie chanson d'Auvergne), THIVET (Musette auvergnat). Sa passion pour la country music lui fit consacrer avec son Western group (Années 60, 70, 80) plusieurs 33 tours au traditionnel folk français et acadien et aux vieux square dances. Collaboration d'auteur avec le guitariste de musique hawaïenne H. Hougarsian.

René CLAUSIER

Produits disponibles : 3